PROGRAMME 2023

Venredi 26.05.23 – 20h00 – Eglise “blanche” du Pont – entrée libre et collecte
A Cordes Perdues (contrebasse solo) _ CH  « le silence, la résilience, l’introspection, la poésie, les bruissements… » Loic Grobéty y présente ses explorations acoustiques avec des influences qui vont de la musique contemporaine, au jazz en passant par le métal et l’abstraction sonore de l’improvisation. La répétition et le développement microphonique crée une arborescence sonore chaotique ou harmonieuse, enivrante quoi qu’il en soit. Le bois centenaire de son instrument vétuste entre en vibration afin de créer des battements de type électronique le tout exécuté à deux archets avec l’apport d’objets divers. Une visite novatrice de cet instrument classique avec des techniques étendues pour un résultat inédit – www.loicgrobety.ch

Eryck Abecassis (électronique)_FR Eryck vient de Normandie, du Havre. Il a collaboré et sorti de nombreux disques dans de prestigieux labels : ses collaborations sont de haut niveau. Ça donne envie de s’ouvrir une bonne bouteille de cidre cette histoire… Il emmène dans ses bagages des embruns, du vent tempêtueux et une bonne poignée de galets. Il nous fera entendre sa pièce “Soleil fixe“ qu’il joue solo avec synthétiseur et divers objets et instruments. Il s’agit d’une composition écrite, qui mêle séquences mélodiques et bruits. Réjouissons-nous de découvrir son travail de musique concrète d’une grande précision sonore, et onirique – https://www.eryckabecassis.com/

Elio Amberg & Christian Zemp (guitare & saxophone)_CH La scène de Lucerne surprend par sa vigueur. Ces deux protagonistes ne dérogent pas à la règle. Les rythmes étranges, captivants et l’énergie débordante dont font preuve les musiciens de Sc’ööf révèle une option sonore surprenante qui fascine. Malheureusement ce groupe n’est plus. Ces musiciens furent révélés par Suisse Diagonales Jazz, le festival de Willisau, ainsi que l’encouragement prioritaire du jazz 2021 à 2023 via Pro Helvetia. Nous récupérons deux de ses quatre membres d’alors. Leur approche est percutante, insolite et pertinente ce qui confère à ce duo une ligne artistique originale. Ils sont notamment actifs dans le collectif Club Danemark ; ils organisent des événements interdisciplinaires et ont développé leur propre label.

Samedi 27.05.23 – 20h00 – Grande salle du Pont – entrée libre et collecte

U.F.O (improvisation & objets)_CH Dans un fond de cave humide à Liestal, nous avions découvert ce trio qui se réinvente sans cesse en invitant un musicien différent à chacune de leurs performances. Ils comptent à leur actifs 300 concerts avec 100 invités. L’approche est inaccoutumée, noise, vivante et rugueuse. Ce trio unique pratique une improvisation contemporaine de premier ordre, avec fraicheur. Leur son puissant ne laisse personne indifférent et leur approche nous fera entrer dans leur univers étrange. Nous pouvons sans autre nous intéresser à Robert Torche, l’un des protagonistes. Il a obtenu un master à Bâle en improvisation avec pour professeur Fred Frith. Il travaille beaucoup comme compositeur pour des ensembles de musique contemporaine à savoir Inverspace, We Spoke, l’ensemble Viceversa. Il a notamment joué dans le monde entier des USA en Russie, en passant par la Malaisie. Le groupe comprend Michael Anklin et Lukas Huber ainsi que Robert Torche – www.ufo.band

Ensemble des glacières_CH/RU Nous avons pour habitude avec le festival Hors Normes de proposer des collaborations ainsi que des rapprochements entre les musiciens. C’est d’ailleurs l’ADN de la manifestation. Cette année, nous proposons une création unique avec un ensemble d’improvisation sous la direction de Christian Müller et de Ilia Belorukov. Il sera constitué des artistes, Ilia Belorukov, Regina Dürig, U.F.O, Christian Müller, Elio Amberg, Christian Zemp et Loïc Grobéty. Le son du lac gelé sera transcrit en harmonie, dans une ambiance hivernale dans notre vénérable grande salle du Pont.

Cochon Double (punk lofi)_CH Mystérieux… Derrière ce nom un peu absurde se cache le monde désabusé de Brynjar Thorsson, guitariste de feu le groupe de noise rock Wellington Irish Black Warrior. Son précédent combo a brûlé les scènes du Paléo Festival à Mexico ainsi que dans toute l’Europe. Il présentera en solo les compositions de son nouveau disque – En attendant de mourir – qui sortira chez Hummus Records. Dans une ambiance brumeuse, nous y entendrons des refrains mélancoliques et désabusés d’un monde qui ne cesse de partir en vrille, oscillant entre pop rampante, paroles punk et fulgurance de synthétiseur de mauvaise qualité. A noter que Brynjar est d’origine islandaise : c’est dire que le climat rugueux de la Vallée n’a pas de secret pour lui – https://cochondouble.bandcamp.com/

Dimanche 28.05.23 – 20h00 – Grande salle du Pont – entrée libre et collecte
Ilia Belorukov & Christian Müller (saxophone & électronique) _CH/RU Ilia Belorukov est un musicien russe de Saint-Pétersbourg. C’est un activiste de longue date dans les musiques improvisées, bruitistes et électroacoustiques. Il a de nombreuses collaborations à son actif avec des performeurs de divers pays. Ilia pratique une approche expérimentale au saxophone alto en utilisant des synthétiseurs modulaires et d’autres instruments/objets sonores. Ses œuvres ont été publiées sur des labels tels que Clean Feed, SOFA, Moving Furniture, Astral Spirits, Notice Recordings, Raw Tonk et Mikroton.
Christian Müller pour sa part on ne le présente plus au Hors Normes. Il collabore avec l’événement depuis très longtemps et s’occupe de la programmation alémanique. C’est un outsider de premier choix car il a roulé sa bosse avec Strom, en solo, Deer, l’IMO et Convulsif depuis de très nombreuses années. Sa rigueur artistique et son niveau instrumental et de composition lui permettent de faire évoluer sans cesse son propos artistique. La recherche est au cœur de ses préoccupations sonores. Christian et Ilia nous proposerons une improvisation de très haute volée – www.christianmueller.me https://iliabelorukov.bandcamp.com/

Simone Aubert (solo électronique & voix)_CH Cette musicienne est incontournable dans le terreau culturel genevois. Elle est diplômée de l’école d’art HEAD. Elle comptabilise plus de 1000 concerts en 17 ans d’activité. Elle est batteuse et compositrice depuis de nombreuses années dans la jungle rock de Massicot et d’Hyperculte. Elle se consacre actuellement corps et âme à son nouveau joujou, Tout Bleu. Elle est aussi curatrice et programmatrice au festival Baz’art à Genève. Mais, histoire de bien brouiller les pistes, c’est bien en multidiffusion et avec une pièce électronique que Simone se produira à cette édition. C’est l’occasion de découvrir sa pièce Pers-v-rance et de se familiariser à une nouvelle facette de cette artiste fort productive. A noter que Simone à des origines combières : elle est sûrement née sous un sapin blanc du Risoux – https://simoneaubert.ch/

Emma Souharce & Regina Dürig (électronique & poésie sonore)_CH Röstigraben : outre le fait que cela fait bonne figure dans ce programme diversifié, nous sommes au centre des préoccupations de l’événement, à savoir des projets nationaux pluri-linguistes. Bref, une rencontre artistique de haut vol avec ces deux activistes expérimentales qui comprend Emma comme artiste sonore et Regina, écrivaine.
Emma Souharce est artiste sonore, dessinatrice et directrice artistique de l’association Copypasta Editions. Elle est diplômée de l’HEAD. Elle joue actuellement en duo avec Julie Semoroz (Semoroz/Souharce), avec Daniel Maszkowicz (Biblioteq Mdulair) et au sein de Boxing Noise. Elle a tourné à l’international et ses explications se résument en un mot – bruit. Regina est auteure, performeuse, chercheuse artistique et enseignante/mentor en écriture littéraire/créative, notamment à la Haute école des arts de Berne, à l’Institut littéraire suisse de Bienne et à l’Université populaire de Bienne/Lyss. Elle a publié des nouvelles, des pièces radiophoniques, des livres pour enfants, des romans pour la jeunesse… Les collaborations avec d’autres disciplines sont au cœur de sa pratique artistique, notamment le duo Stories & Sounds Butterland et Bach/Dürig avec l’artiste berlinoise Patrizia Bach. Regina Dürig a reçu de nombreuses distinctions pour son travail. Leur prestation représente un travail entre texte et son de très haute qualité, et aventureux – https://reginaduerig.ch/https://emmasouharce.com/

Edition 2022
Anouk Genthon & Jacques Demierre (CH) – Cyril Meysson (FR) – Saadet Türköz & Beat Keller (CH) – Antoine Läng (CH) – Silke Strahl (CH) – Raphaël Ortis (CH) – Christian Weber (CH) – Annette Schmucki, Sébastien Hofmann, Martin Lorenz (CH) – Julien Israëlien (CH)

Edition 2021
Influut (CH) – Kurt Liedwart (RU) – Vincent Glanzmann (CH) – Vincent Hänni (CH) – Noijzu (Chine/Pérou) – Martina Berther (CH) – Marc Méan (CH) – Louis Jucker (CH) – Francisco Meirino (CH)

Edition 2019
Camille Emaille (FR) – Periferiya (RU/CH) – Claude Luisier (CH) – Llama/OLO (CH) – Tamriko Kordzaia (CH) – William Nurdin (FR) – u /r (CH)

Edition 2018
Jean-Philippe Gross (FR) – Julian Sartorius (CH), Dragos Tara (CH), Christian Müller (CH), Franz Loriot (CH) – Abstral Compost (CH) – Bertrand Denzler (FR) & Félicie Bazelaire (FR) – Massicot (CH) – Vera Kappeler (CH) – Louis Schild (CH) & David Meier (CH) – Myrmek (CH) – Sydrome WPW (CH)

Edition 2017
Wood (CH) – Strom (CH) – Manuel Troller (CH) – Jérôme Noetinger + Lionel Marchetti (FR) – Kiko C. Esseiva (CH) – La Tène (CH) – Tuer (CH) – Peter Conradin Zumthor (CH) – Laurent Güdel (CH) – Cachalot (CH)

Edition 2016
Christian Kobi (CH) – Chris Corsano (USA) – Hubbub (FR) – Gilles Grimaître (CH) – Ecoute la merde (FR) – no music, just harsh noise ! – Io d’elles – Sibylle Nussbaumer & Martine Jaussy – Jacques Demierre – François Barras (CH) – Butterland (CH-DE) – OLOs (CH)

Edition 2015
Christian Müller & Silber Ingold (CH) –  Antoine Chessex (CH) – Derek Shirley (CAN/DE) – 1000 Postures (CH) – Convulsif (CH) – Obliq (DE) – Hochstapler (DE/FR) – Lusido Trio (CH) – Aidan Baker (DE/CAN) – Pascal Abbet (CH) / peintre

Edition 2014
Jamasp Jhabvala (CH) – Jonas Kocher & Michel Doneda (CH-FR) – Christian Müller & Patricia Bosshard & Loïc Grobéty (CH) – Naanzook (CH) – Strotter Instr. & Andreas Glauser (CH) – Marc Lardon (CH) – André Losa (CH)

Edition 2013
Les Sorciers de Joux (CH) – Lamine & Nathanael (SEN-CH) – Christoph Schiller (CH) – Clayton Thomas (AUS) – Loïc Grobéty (CH) – Loubatière, Laurain, Durant (FR) – Hilmar Jensson (IS) – Plaistow (CH) – Yoann Durant (FR) – Rodolphe Loubatière (FR) – Convulsif Big Band (CH)

Edition 2012
Bleu Sepia (CH) – The Fawn (CH) – Hekla (CH) – Peeping Tom (FR-DE) – Balabagui (CH) – Diatribes (CH) – Gilles Grimaître (CH) – Insubmetaorchestra (CH-DE)

Vidéo Cochon DoubleVidéo Eryck AbecassisVidéo A Cordes PerduesVidéo Ilia Belorukov & Christian Müller